Détail de votre véhicule

Maserati MISTRAL 3700

€250,000.00
  • Faire une offre
  • Email à un ami
  • Impression
Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700 Maserati MISTRAL 3700
LA DESCRIPTION
  • An 01 / 1965
  • Faire Maserati
  • Modèle MISTRA 3700
  • Kilométrage 105080
  • Transmission Manuel
  • Type de carburant ESSENCE
  • Réduire TVA NON DEDUCTIBLE 17%
  • Couleur extérieure Gris Metallaic
  • Couleur intérieure Cuir noir
  •  Aperçu du véhicule

Le Maserati Mistral (Tipo AM109) est un turismo gran 2 places produit par le constructeur automobile italien Maserati entre 1963 et 1970. Le successeur de la 3500 GT, il a été nommé par Frua[1] et corsé par Maggiora de Turin. [2] Un total de 828 coupés et 125 Spyders ont été construits.

Nommé d’après un vent froid du nord du sud de la France, il a également été le premier d’une série de Maseratis classiques à recevoir le nom d’un vent. Le Mistral a été remplacé par le Ghibli gran turismo, qui a chevauché la production à partir de 1967. [3]

Histoire[modifier]

Le Mistral est le dernier modèle de la Casa del Tridente (« Maison du Trident ») à avoir la célèbre twin-spark de l’entreprise, double came aérienne droite six moteurs. Équipé des Maserati 250F Grand Prix, ce moteur a remporté huit Grand Prix entre 1954 et 1960 et le Championnat du Monde de F1 en 1957 piloté par Juan Manuel Fangio. Le moteur présentait des chambres de combustion hémisphériques alimentées par un système d’injection indirecte de carburant Lucas, un nouveau développement pour les constructeurs automobiles italiens. Maserati est ensuite passé aux moteurs V8 pour leurs voitures de production ultérieures afin de répondre à la demande de machines toujours plus puissantes.

Trois moteurs ont été montés sur le Mistral, déplaçant 3500, 3700 et 4000 cc et développant 235 ch (175 kW) à 5500 rpm, 245 ch (183 kW) à 5500 ch et 265 ch (198 kW) à 5200 ch, respectivement. [5] Seuls les premiers Mistral ont été équipés de la 3500 cc, le dérivé le plus recherché est le modèle 4000 cc. Exceptionnellement, le corps a été offert à la fois en aluminium et, à partir de 1967, en acier, mais personne n’est tout à fait sûr combien de chacun ont été construits. L’automobile était équipée d’une transmission ZF à cinq vitesses standard et de freins à disque solides à quatre roues. Selon maserati pratique, la suspension avant était indépendante et l’essieu arrière solide. L’accélération de 0-60 mph (97 km/h) pour les moteurs de 3,7 et 4,0 litres était autour ou un peu moins de 7 secondes, et la vitesse de pointe d’environ 140 mph (225 km/h) à 145 mph (233 km/h). En quittant l’usine, la voiture était initialement équipée de Pneus Pirelli Cinturato 185VR16 CA67, puis plus tard de pneus 205VR15 (CN72) sur roues métalliques Borrani. Seul le Spyder a reçu le moteur 3500; seulement 12 ont été faites, avec 76 3.7 L et 37 4.0 L Spyders. 20 des espions construits étaient à droite.

Le corps a été conçu par Pietro Frua et présenté pour la première fois en avant-première à la Salone Internazionale dell’Automobile di Torino en novembre 1963. Il est également souvent confondu avec le très similaire à la recherche, mais plus grand et plus puissant Frua conçu AC Frua.

Haut